Nous baignons depuis une centaine d’année dans des ondes électromagnétiques artificielles et nous ne constatons pas de dégâts majeurs sur notre santé. Beaucoup d’études sont menées depuis de nombreuses années et pour le moment, en dessous des valeurs limites, il n’y aurait pas de danger pour la santé.

Les plus forts émetteurs d’ondes sont les objets proches de nous, le smartphone dans une poche avec les données mobiles activées, la box wifi près du bureau ou du lit, les téléphones fixes sans fil, les portables allumés toute la nuit sur la table de chevet..

Qu’est ce qu’une Onde ÉlectroMagnétique (OEM) ?

Ce sont des photons qui se déplacent à la vitesse de la lumière.

Une OEM possède les mêmes propriétés physique que la lumière, c’est de la lumière invisible.

C’est également du son (on peut l’entendre avec une vieille radio en s’approchant de l’émetteur ou avec un sonomètre).

Fonctionnement de la 5G

Les ondes de la 5G ne sont pas très différentes de celle de la 3G, 4G, du Bluetooth, ou du Wifi.

La 5G est plus puissante, son spectre est plus large, les fréquences sont plus hautes.

Les ondes de la 5G appartiennent au spectre électromagnétique comme les rayons X, infrarouges, ultraviolet et la lumière visible.

Source : Vidéo « 5G et santé : quels sont les dangers ? » par RTS

Source : Vidéo « 5G et santé : quels sont les dangers ? » par RTS [9]

Leurs fréquences étant relativement basse, on les dit non ionisantes, ce qui signifie qu’elles n’ont pas l’énergie suffisante pour ioniser la matière et modifier certaines molécules, comme les UV par exemple.
Source : Vidéo « 5G et santé : quels sont les dangers ? » par RTS

Source : Vidéo « 5G et santé : quels sont les dangers ? » par RTS [9]

 

Le faisceau de repérage et le faisceau de trafic

Pour la 2G, 3G, 4G le faisceau est fixe, le rayonnement part dans toutes les directions et scanne tous les téléphones en même temps et localisent un secteur mais sans exactitude, ou d’un GPS qui ne localise qu’à l’extérieur d’un bâtiment.

La différence principale avec la 5G est le faisceau d’orientation, c’est un scannage individuel, un téléphone après l’autre. Cette technologie est la même que sur un radar automatique.

Le faisceau de repérage scanne en permanence l’environnement, à l’aide de 8 petits faisceaux qui en 20 millisecondes balaie une toute petite surface (horizontalement et verticalement) à la recherche d’un utilisateur, cela permet d’augmenter la puissance et le temps d’émission/réception. [1]  Cela équivaut à 50 balayages par seconde.

Quand un utilisateur est en demande, le faisceau de repérage localise l’envoi et un autre faisceau, le faisceau de trafique vient sur le téléphone pour augmenter le débit.

La localisation est très précise, elle peut situé le téléphone à l’étage précis d’un immeuble.

C’est exactement le même fonctionnement pour le dernier protocole WIFI sur les dernières Box Internet.

Source : Vidéo « 5G et santé : quels sont les dangers ? » par RTS

Source : Vidéo « 5G et santé : quels sont les dangers ? » par RTS

La connexion ciblée de nos objets connectés, c’est le BREAMFORMING, les ondes électromagnétiques sont envoyées sous forme de faisceaux plus puissants, cela accélère la transmission des données et améliore la qualité de l’image. [9]

Ce qui fait varier le Niveau d’Exposition

  • Le nombre d’utilisateurs, l’intensité du trafic de données.
    • Moins de rayonnement la nuit, car moins d’utilisateurs.
  • La distance entre l’antenne et le domicile
    • L’intensité diminue très vite avec la distance
    • Cependant mieux vaut être au-dessous d’une antenne que juste en face.
    • La visibilité de l’antenne de chez soi >>> moins il y a d’obstacle plus l’émission sera forte.
  • La puissance d’émission des antennes relais
    • la 5G est plus puissante que la 2G + 3G + 4G réunis.
    • La puissance d’émission de la 5G va dépendre du nombre d’utilisateurs en demande. Dès qu’une saturation est détectée dans une partie du réseau, cela créera une installation supplémentaire d’une multitude de petites cellules mmWave [2] ainsi que des antennes plus grosses installées sur des points hauts, celles-ci distribuant un signal à plusieurs petites antennes situées en plein centre-ville. [3]
    • La pluie atténue le rayonnement de la 5G.
    • Pour la quantifier le seul moyen est de prendre des mesures avec un détecteur de champs électromagnétiques.
  • Le nombre d’opérateurs sur une antenne multiplie la puissance par le nombre d’opérateur.
  • Les matériaux de construction de l’habitation.
    • Métal >>> tout ce qui est en métal reflète les ondes.
    • Bois >>> très conducteur laisse passer les ondes.
    • Béton armé >>> atténue énormément grâce au métaux.
    • Parpaing, brique >>> atténuation moyenne.
    • Mur en pierre de 50 cm >>> atténue fortement.
    • Fenêtre ancienne >>> aucune atténuation.
    • Fenêtre double ou triple vitrage >>> bonne atténuation dû à un traitement thermique par une fine couche de métal, qui fait barrière aux ondes.
  • La Fréquence utilisée >>> Plus les fréquences (le nombre de vague par seconde) sont hautes, plus on passe d’informations et moins elles sont pénétrantes. Le fait qu’elles soient moins pénétrantes, est compensé par plus de puissance. Les fréquences utilisées par la 5G comprendront celles utilisées par la 4G, plus pénétrantes.
    • n256 : 26 GHz (mmWave) (=26000 MHz)
    • n78 : 3,5 GHz (sub-6) (=3500 MHz)
    • n1 : 2100 MHz (4G LTE)
    • n3 : 1800 MHz (4G LTE)
    • n7 : 2600 MHz (4G LTE)
    • n20 : 800 MHz (4G LTE)
    • n28 : 700 Mhz (4 G LTE)

Les fréquences en dessous de 6 GHz (ou « Sub-6GHz ») utilisées pour la 4G seront progressivement converties en réseau 5G.

Il en existe 2 types :

⇒ les très basses fréquences (comme les bandes en or des 700, 800 et 900 MHz)

⇒ les hautes fréquences, comme la bande 2100 MHz.

Les « fréquences en or  » sont plus pénétrantes, elle traverse le béton, elles sont donc très utiles dans les zones peu denses, peu d’antennes suffisent pour couvrir un large secteur. (Utilisées avant la 5G pour les chaînes de la TNT (Télévision Numérique Terrestre)). [8]

Où trouve-t on les Antennes 5G

  • Elles peuvent prendre la forme d’un petit panneau ajouter à côté d’un plus grand.
  • Elles peuvent être intégrées avec la 3G et la 4G dans des grands panneaux.
  • Elles peuvent être dissimulée dans des fausses cheminées, sur des terrains privés, sur des églises…
  • Le site ariase permet de connaître les nombreuses communes qui ont déployée la 5G, ainsi que les opérateurs présents.

La Norme Officielle maximale d’Exposition

Les limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques varient selon la fréquence des ondes mesurées, elles s’appuient sur la recommandation de l’ICNIRP, conformément à l’avis du comité de pilotage scientifique du 25-26 juin 1998.

Ces limites sont décrites dans le décret 2002-775.

Pour les bandes entre :

  • 3 et 150 kHz => max 87 V/m
  • 0,15 et 1 MHz => max 87 V/m
  • 10 et 400 MHz => max 28 V/m (radio FM…)
  • 2 et 300 GHz => max 61 V/m (Wifi, four à micro onde…)

 

Pour les effets à long terme, les recommandations et les valeurs seuils issues d’études scientifiques indépendantes sont nettement plus base :

  • La recommandation BioInitiative est de 0,2 V/m maximum dans une habitation.
  • La norme de Biologie de l’habitat Allemande est de 0,06 V/m dans une habitation.

 

Le Corps humain est une Antenne

L’antenne d’émission => convertit une tension électrique en rayonnement.

L’antenne de réception => capte le rayonnement et le convertit en tension électrique.

Comme une antenne, le corps humain est conducteur électriquement, il capte les rayonnements et les convertit en tension électrique, cela se mesure grâce à un détecteur de tension induite.

De ce fait, il y a un impact sur l’ensemble du système nerveux et sur le système immunitaire.

Chaque cellule est une antenne, on appelle cela l’antenne fractale. La cellule est capable de capter tous les rayonnements de la plus basse à la plus haute fréquence.

La cellule écoute les fréquences de l’Univers pour s’adapter à l’environnement.

Il y a donc conversion des rayonnements en courant électrique.

Il est important de se décharger un maximum en marchant pieds nus sur du carrelage ou en nature, en s’aidant de l’eau, en se détendant, en privilégiant des vêtements en fibres naturelles et en évitant les vêtements synthétiques, etc… (voir l’article Conseils pour diminuer les nuisances électromagnétiques)

 Les Solutions d’atténuation

Diminuer les champs électromagnétiques des habitations en remplaçant la WIFI par une connexion par câble à l’aide d’un long câble Ethernet, car souvent celui fournit est très court.

En remplaçant les téléphones sans fil DECT qui émettent en permanence par un téléphone filaire ou un téléphone sans fil équipée de la technologie écologique ECO DECT. Lorsque cette option est activée,  le téléphone sans fil n’émet aucune onde en mode veille. Pendant un appel, la puissance de transmission s’adapte automatiquement à la distance entre le combiné et la base. Plus la distance entre le combiné et la base est réduite, plus le rayonnement est faible. Pour bénéficier d’une portée DECT maximale, par exemple pour passer des appels depuis les confins de votre grand jardin, le mode ECO DECT peut être désactivé à tout moment. Vous en trouverez à partir de 29€ chez Gigaset.

      5G et Santé

      Le côté positif est l’accès au soin dans des endroits reculés du monde, un chirurgien pourra opérer quelqu’un grâce à la télé-chirurgie, le temps de transmission est très rapide, il n’y a pas de décalage entre l’action et la production robotique de l’autre côté de la communication.

      La 5G ouvre les portes de la télé-médecine, télé-expertise, télé-chirurgie.[9]

      Pour le Professeur Martin RÖÖSLI, un des meilleur expert du rayonnement non ionisant en Suisse, épidémiologiste environnementale à l’Université de Bâle, sa participation à une très importante étude scientifique Suisse, lui a permis de constater ceci :

      « Jusqu’à présent nous n’avons pas trouvé d’effets négatif sur la santé en dessous des valeurs limites, mais quand nous sommes fortement irradiés par des téléphones portables par exemple, nous constatons différents effets biologiques, nous voyons par exemple un stress oxydatif dans les cellules, et nous avons découvert que certaines zones cérébrales sont modifiées quand on colle un téléphone portable à son oreille avant de se coucher. Dans une étude nous avons mesurer les fonctions cognitives d’adolescents et nous avons découvert que leur mémoire était moins bonnes quand ces adolescents recevaient de très fortes doses de rayonnements non ionisant au niveau de la tête. Leur sommeil n’était globalement pas perturbé, mais lorsque ces jeunes utilisaient beaucoup leur téléphone portable nous avons vu ses effets sur la mémoire. Nous avions étudié cet impact car nous savions déjà qu’un type d’onde cérébrale était perturbé par ces rayonnements non ionisants, un type d’onde qui se manifeste lors du sommeil et qui est important dans les processus de mémorisation. Il faut admettre que beaucoup d’études sur les risques de santé ont déjà été faites et cela fait également longtemps que des téléphones portables sont utilisés par de nombreuses personnes donc si les risques étaient important nous l’aurions probablement déjà vu. Il n’est toutefois pas impossible que l’on découvre quelque chose de nouveau, donc il est important de continuer à investiguer. » [9]

      Pour Christine BOUCHARDIE, Professeur prévention et santé publique épidémiologiste du cancer à l’Université de Genève :

      « Il y a eu plusieurs études qui ont été faites à partir du registre des tumeurs, on peut dire que les trois quart nous montrent une augmentation du nombre de tumeurs cérébrales, dans le monde et en Europe en particulier mais la causalité entre les radiations liées aux téléphones mobiles et cette augmentation ne peut pas être établie parce que parallèlement il y a eu des progrès au niveau par exemple radiologique et c’est des tumeurs que l’on diagnostique de mieux en mieux, donc il faut des analyses beaucoup plus fines. Pour la 5G c’est le brouillard, c’est à dire que la répercussion sur l’être humain, en tant que tel aujourd’hui, personne ne peut vous répondre, science sans conscience, technologie sans conscience n’est que ruine de l’âme, je suis désolé mais je n’ai aucune idée à quoi on va exposer nos générations futurs. Historiquement, on a appris par exemple avec l’amiante, avec le tabagisme passif, etc, que les lobbys industriels ont plus de puissance au sein de notre pays que les évidences scientifiques. »[9]

       

      Des recherches sur des rats ont montré une corrélation entre de forte doses de rayonnements non ionisants et certains types de cancers. Selon certain médecins on ne peut pas exclure le lien à l’échelle humaine.[9]

       

      Le Dr Daniel Favre, Biologiste, conseiller apicole, président de l’Association Alerte aux ondes électromagnétiques (ARA), a publié en 2011 une étude dans la revue Apidologie.

      L’étude consisté à enregistrer et analyser le son émis par les abeilles lorsqu’on place 2 téléphones mobiles allumés (et non des smartphones) sous une ruche. Il a répété l’expérience 83 fois, à chaque fois les mêmes impacts ont été observé. Ils ont constaté que les téléphones allumé émettent un son similaire à celui du chant des abeilles ouvrière pour avertir d’une grande perturbation ou pour donner le signal de l’essaimage. 20 à 40 minutes après la mise en marche des téléphones, les abeilles ont commencé à émettre des sons très aigus, semblables à ceux qu’elles produisent pour se rassembler et fuir. Une fois les téléphones éteints, les abeilles sont redevenues calmes au bout de 2 minutes. Les abeilles n’ont pas fui la ruche test.

      Le Dr Daniel Favre pense que les ondes pourraient avoir des conséquences sur la disparition des colonies d’insectes. Cependant cette étude ne fournit aucune preuve d’un lien entre les ondes mobiles et la surmortalité observée cette décennie. Pour éviter d’engendrer un essaimage et de mettre en danger les abeilles, les tests n’ont pas été prolongé.

      Pour l’AFFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) les ondes ne serait pas le facteur principal de leur disparition. [2] [3] [4]

      Les Rumeurs autour de la 5G

      Satellite 5G

      ⇒ Les nombreux satellites mis en orbite récemment sont nés du projet Starlink de Elon Musk, PDG de Space X, l’objectif est une couverture internet puissante et mondiale pour 2021.[5]

      ⇒ 108 satellites ont également été envoyé par OneWeb, mais le projet de 600 satellites afin de fournir un haut débit d’internet partout dans le monde vient d’être mis en faillite grâce à la crise du coronavirus !! Softbank, son principal actionnaire a décidé de couper le financement de l’ensemble des projets jugés risqués. [6]

      ⇒ D’autres entreprises, dont Amazon et Telesat, ont eux aussi des plans similaires pour lancer des constellations de centaines de satellites.

      Coronavirus et 5G

      ⇒ Avec l’exemple de la Corée du Sud où la 5G est en émission, on peut voir que le virus ne s’est pas propagé… De plus les fréquences émisses par les Box Internet sont supérieures à celle de la 5G, les ondes millimétriques (autour de 26 GHz) nous impactent depuis longtemps, four à micro-onde, téléphone en appel, faisceaux hertziens sont présent partout. En général au niveau des antennes relais il y a un faisceau hertzien, il permet à l’antenne relais d’être connectée au réseau d’opérateur, ils émettent de 6 à plus de 80 GHz mais l’intensité est plus faible.

      ⇒ Là où un lien peut exister c’est dans l’affaiblissement du système immunitaire, comme on peut le lire dans le Rapport Européen Reflex ou l’observer dans la vidéo : Syndrome d’électrosensibilité – Analyse des globules rouges. [7]

      Le vivant est agressé par toute sorte de pollution, dans l’air, dans l’eau, dans le sol, nous résistons et nous nous adaptons comme toujours.

      Sources et Approfondissements

      [1] Sur une antenne relais il y a 3 panneaux et chaque panneaux couvre 120°, la balayage va se faire sur 120° au niveau latéral et vertical.

      [2] mmWave ou ondes millimétriques sont les ondes dont la fréquence est supérieure à 6 GHz, elles n’ont pas une grande portée, utilisées en ville principalement.

      [3] https://www.phonandroid.com/5g-tout-savoir-reseau-futur.html

      [4] https://www.anfr.fr

      [5] https://www.20minutes.fr/sciences/2736639-20200310-starlink-constellation-satellites-aucun-impact-astronomie-assure-elon-musk

      [6] https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/oneweb-oneweb-coronavirus-engendre-crash-constellation-satellites-58644/

      [7] Vidéo Youtube : Syndrome d’électrosensibilité – Analyse des globules rouges https://www.youtube.com/watch?v=7mDj-PG1Nj4

      [8] https://www.lemonde.fr/economie/article/2015/09/29/des-frequences-en-or-que-convoitent-tous-les-operateurs-de-telephonie-mobile_4777205_3234.html

      [9] Vidéo YouTube : 5G et santé : quels sont les dangers ? par RTS (Radio Télévision Suisse) https://www.youtube.com/watch?v=Il-lMUqUaiM

      ASSOCIATION

      Family Onde ⇒ http://www.familyondes.fr/
      Priartem ⇒ https://www.priartem.fr
      Robin des Toits ⇒ https://www.robindestoits.org
      Criirem ⇒ https://www.criirem.org
      ARA Association Alerte aux ondes électromagnétique ⇒ https://www.alerte.ch/fr/

      ÉTUDES RAPPORT

      Rapport Européen Reflex ⇒ https://itis.swiss/assets/Downloads/Papers-Reports/Reports/REFLEXFinal-Report171104.pdf

      BioInitiative 2012 ⇒ https://bioinitiative.org/table-of-contents/

      Rapport BioInitiative synthétisé par la Criirem ⇒ https://www.criirem.org/wpcontent/uploads/2015/11/bioinitiative_vf-3.pdf

      %d blogueurs aiment cette page :