Lâcher prise c’est apaiser ses pensées et ses émotions afin de s’immerger pleinement dans l’instant présent.

Nous sommes nombreux à rechercher comment atteindre cette quiétude qui nous offre une détente corporelle profonde et une réceptivité accrue. Cet état est accessible à quiconque persévère jusqu’à parvenir au calme et au silence.

Présence – Lâcher prise – Réceptivité

État de présence & Absence d’émission mentale

Une émission mentale désigne tout processus cognitif où l’esprit crée, traite ou exprime des idées, des concepts, des images, mais aussi des émotions. Cette activité de l’esprit, qu’elle soit volontaire ou involontaire, influence nos états d’âme, nos jugements et nos opinions. Lorsque nous sommes en colère, notre attention se focalise souvent sur des aspects différents de ceux qui attirent notre attention lorsque nous sommes joyeux. Par exemple, nous pourrions être plus enclins à remarquer et à interpréter les actions des autres de manière négative, à percevoir des intentions malveillantes là où il n’y en a peut-être pas. En revanche, lorsque nous sommes joyeux, notre attention est plus susceptible d’être attirée par les aspects agréables, les moments de bonheur, et à interpréter les actions des autres de manière plus positive. Cela peut conduire à une attention sélective envers les expériences qui renforcent notre joie et notre bien-être, et à une perception plus optimiste de la réalité.

Notre état émotionnel influence directement notre perception et notre attention, ce qui peut modifier la façon dont nous traitons, interprétons et mémorisons les informations provenant de notre environnement. Être présent se caractérise par une absence d’émission mentale, permettant ainsi un regard sur la réalité sans filtre déformant.

État de présence & Réceptivité

Lorsque nous sommes dans un état de présence, sans pensées ni émotions pour perturber notre perception, nous sommes attentifs à notre environnement immédiat et à notre for intérieur. Cette attention silencieuse favorise une réceptivité accrue, nous permettant de mieux comprendre ce qui se passe autour de nous et en nous.

État de présence & Flow

Nous pouvons également nous absorber profondément dans l’instant présent au point de ne plus percevoir le reste. C’est ce que Mihaly Csikzentmihalyi, psychologue hongrois, a défini en 1975 comme étant « le flow » – une absorption totale dans une occupation.

État de présence & Vide

Être présent signifie également être dans un état de « vide », non pas un vide angoissant, mais plutôt un vide léger et apaisant où toute séparation disparaît. Ce vide, caractérisé par l’absence de réaction, nous plonge dans une sorte d’acceptation inconditionnelle, où la réalité est simplement accueillie telle qu’elle est. Le vide peut être considéré comme notre essence profonde qui embrasse tout, créant l’espace et le temps.

Apprendre à apprivoiser nos pensées et nos émotions est comparable à une gymnastique de l’esprit. Nul besoin de cours ou de groupe pour y parvenir, il suffit de pratiquer et de persister sans se décourager (il m’a fallu une bonne année). Pas besoin non plus d’adopter la position du lotus, chaque instant est une occasion pour trouver en soi le silence et cultiver cet état de présence.