Le Kybalion - Les 7 principes hérmétiques - Le Sentier Géobio

« KYBALION : Étude sur la philosophie hermétique de l’ancienne Égypte et de l’ancienne Grèce »

Ce livre a été publié anonymement en 1908, et signé « Trois Initiés »

Ce livre prétend transmettre l’enseignement d’Hermès Trismégiste, et plus particulièrement la Table d’émeraude.

Il est en lecture libre sur le web : https://www.fichier-pdf.fr/2014/02/26/le-kybalion/

La philosophie hermétique se base entièrement sur les textes d’Hermès Trismégiste, un personnage mythique de l’Antiquité gréco-égyptienne. Hermès Trismégiste apparaît en Grèce, un siècle après J.C., comme la descendance directe du dieu Hermès (nommé Thoth en Égypte). Il est considéré comme le dieu du savoir et de la connaissance cachée. Il serait le dépositaire de la sagesse des anciens égyptiens (bien que les textes soient écrits en grec). On lui attribue la réalisation du Corpus Hermeticum, un enseignement composé de 42 traités mystico-philosophiques (science, médecine, philosophie, magie, alchimie spirituelle et opérative) dont 36 contiendraient l’ensemble de la philosophie égyptienne et 6 concerneraient la médecine. Ces textes sont rédigés sous forme de dialogues opposant Hermès et Asclepios, dieu de la médecine et Hermès et son fils Tat. C’est une référence pour les alchimistes du Moyen-Âge.

L’écrit hermétique le plus connu est « La Tablette d’Émeraude ». La trace la plus ancienne de ce texte provient d’un manuscrit arabe, datant du 6e siècle et nommé « Le livre secret de la création ». Il aurait été diffusé en occident à partir du 10e siècle, puis traduit en latin au 12e. Il serait basé sur un manuscrit en langue grec, datant du 4e siècle et provenant d’Alexandrie.

À ne pas confondre avec « Les tablettes d’émeraude de Thoth l’Atlante » mise en scène en 1930 par Maurice Doréal, un jardinier, chauffeur de taxi et grand gourou d’une secte, qui se fait passer pour un docteur… [1]

La philosophie hermétique propose une vision de l’existence en 7 principes. Elle précise qu’une compréhension profonde de ces principes, permettrait de les utiliser au lieu de les subir.

« Les principes de la vérité sont au nombre de 7 ; celui qui les connaît et qui les comprend possède la clef magique qui ouvrira toutes les Portes du Temple avant même de les toucher. »

1. Principe de mentalisme

« Le Tout est Esprit ; l’Univers est Mental »

« S’il est vrai que Tout est dans LE TOUT, il est également vrai que LE TOUT est dans Tout. »

LE KYBALION

L’Esprit est inconnaissable et indéfinissable, universel, infini, vivant.

Le monde est une création mentale du Tout.

L’univers existe dans l’Esprit du Tout, nous vivons dans cet Esprit.

Ce principe explique la nature de l’énergie, du pouvoir et de la matière et pourquoi et comment ils sont subordonnés à la maîtrise de l’esprit.

2. Principe de correspondance

« Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas ; ce qui est en Bas est comme ce qui est en Haut »

LE KYBALION

Il y a toujours un rapport constant entre les lois et les phénomènes des divers plans de l’être et de la vie.

Ce principe se manifeste et s’applique partout dans l’univers, sur les divers plans de l’univers matériel, mental et spirituel ; c’est une Loi Universelle.

Ce principe permet à l’homme de déduire intelligemment l’inconnu, du connu.

3. Principe de vibrations

« Rien ne repose ; tout remue ; tout vibre »

« Tout est en mouvement »

LE KYBALION

Les différences existant entre les diverses manifestations de la Matière, de l’Énergie, de l’Âme et même de l’Esprit sont la conséquence d’une proportion inégale de la vibration.

Depuis le Tout qui est l’Esprit pur, jusqu’aux formes les plus grossières de la matière, tout vibre.

La vibration de l’esprit est tellement intense et si infiniment rapide qu’elle est pratiquement en repos, de même qu’une roue qui tourne avec une grande rapidité paraît arrêtée.

Les formes grossières de la matière dont les vibrations sont si lentes paraissent ne pas exister.

L’hermétiste serait capable de contrôler ses propres vibrations mentales, celles des autres, et les phénomènes de la nature grâce à la compréhension de ce principe et à des formules appropriées.

4. Principe de polarité

« Tout est Double ; toute chose possède des pôles ; tout a deux extrêmes ; semblable et dissemblable ont la même signification ; les pôles opposés ont une nature identique mais des degrés différents ; les extrêmes se touchent ; toutes les vérités ne sont que des demi-vérités ; tous les paradoxes peuvent être conciliés. »

« La thèse et l’antithèse ont une nature identique, mais des degrés différents »

« Les contraires sont semblables et ne diffèrent que par leur degré »

« Les pôles opposés peuvent se concilier »

« Tout est et n’est pas, en même temps »

« Toute vérité est à moitié fausse »

« Il y a deux faces à chaque chose »

LE KYBALION

Dans toute chose, il y a 2 pôles, 2 aspects opposés, les contraires sont en réalité les 2 extrêmes du même objet.

Le chaud et le froid, la lumière et l’obscurité, bien qu’opposés sont en réalité une seule et même chose ; ils se distinguent simplement par une différence de degré.

La haine et l’amour sont des degrés différents d’un sentiment unique. On peut observer la transition rapide qui peut nous faire passer de l’amour à la haine.

Le bien et le mal ne sont que des pôles différents d’une même chose.

L’hermétiste connaîtrait l’art de transformer le mal en bien, par l’application du Principe de polarité.

« L’Art de Polarisation » devient une phase de l’Alchimie Mentale.

5. Principe de rythme

« Tout s’écoule, au dedans et au dehors ; toute chose a sa durée ; tout évolue puis dégénère ; le balancement du pendule se manifeste dans tout ; la mesure de son oscillation à droite est semblable à la mesure de son oscillation à gauche ; le rythme est constant. »

LE KYBALION

Dans toute chose il existe un mouvement mesuré d’allée et venue, un flux et un reflux, un balancement d’avant en arrière, un mouvement pareil à celui d’un pendule, comme une marée montante et descendante.

Une action et une réaction, un progrès et un recul, un maximum et un minimum.

Cette loi se manifeste dans la création et la destruction des mondes, dans le progrès et la décadence des nations, et dans l’état mental de l’homme.

Les hermétistes en utilisant des méthodes et des formules appropriés, annihileraient en eux-même ses effets. Ils appliqueraient la loi mentale de la neutralisation. Ils ne peuvent annuler le principe ni arrêter son cours mais ils auraient appris à éviter ses effets sur eux-même à un certain degré qui dépend de leur degré de maîtrise.

Ils auraient appris à utiliser ce principe au lieu d’être utilisé par lui.

Un hermétiste se polarise lui-même au point où il veut rester, puis il neutralise le balancement rythmique du pendule qui tendrait à le transporter vers l’autre pôle. Tous ceux qui ont atteint une maîtrise personnelle agissent ainsi plus ou moins inconsciemment. L’hermétiste le fait consciemment par l’usage de sa volonté, ce qui lui permet d’atteindre un degré d’équilibre et de fermeté mentale presque incroyable de la part des masses qui sont tirées en avant et en arrière comme un pendule.

6. Principe de cause et d’effet

« Toute Cause a son Effet ; tout Effet a sa Cause ; tout arrive conformément à la Loi ; la Chance n’est qu’un nom donné à la Loi méconnue ; il y a de nombreux plans de causalité, mais rien n’échappe à la Loi »

« Jamais rien n’arrive fortuitement »

LE KYBALION

Le hasard n’existe pas.

Puisqu’il y a des plans différents de cause et d’effet et que le plan supérieur dominerait toujours le plan inférieur, rien ne pourrait échapper entièrement à la loi.

Les hermétistes connaîtraient jusqu’à un certain point, l’art et les méthodes pour s’élever au-dessus du plan ordinaire de la cause et de l’effet. En s’élevant mentalement à un plan supérieur ils deviendraient la cause au lieu d’être l’effet. Pour cela ils domineraient leurs sentiments, leurs caractères, leurs qualités et leurs pouvoirs aussi bien que ceux qui les environnent.

Les foules se laissent docilement amener, elles obéissent à tout ce qui les entoure, aux volontés et aux désirs de ceux qui sont plus puissants qu’elle, à l’hérédité, à la suggestion et à toutes les autres causes extérieures qui les dirigent comme de simples pions sur l’échiquier de la vie. Les hermétistes joueraient le jeu de la vie au lieu d’être dirigés par la volonté des autres et par les influences extérieures. Ils se serviraient du principe au lieu d’être ses outils. Ils obéiraient à la causalité du plan supérieur tout en régnant sur leur propre plan.

7. Principe de genre 

« Il y a un genre en toutes choses ; tout a ses Principes Masculin et Féminin ; le Genre se manifeste sur tous les plans. »

LE KYBALION

Sur le plan supérieur il prend des formes plus élevées mais il est toujours le même. Aucune création physique, mentale et spirituelle n’est possible sans lui.

Le principe du genre agit toujours pour créer et pour régénérer.

Toute chose, tout individu, contiendrait les 2 éléments masculin et féminin ou le grand principe lui-même. Tout élément masculin aurait son élément féminin. Tout principe féminin contiendrait le principe masculin.

Ce principe permettrait de comprendre la philosophie de la création et de la régénération mentale et spirituelle. Il renfermerait la solution d’un grand nombre de mystère de la vie.

En résumé… d’après le Kybalion

« Tout est Esprit »

« Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas ; ce qui est en Bas est comme ce qui est en Haut »

« Tout est en mouvement »

« Tout est Double »

« Les pôles opposés ont une nature identique mais des degrés différents »

« Tout est et n’est pas, en même temps »

« Toute vérité est à moitié fausse »

« Tout s’écoule, au dedans et au dehors »

« Tout évolue puis dégénère »

« Toute Cause a son Effet ; tout Effet a sa Cause »

« Jamais rien n’arrive fortuitement »

« Tout a ses Principes Masculin et Féminin »

« le Genre se manifeste sur tous les plans »

%d blogueurs aiment cette page :